Vous cherchez un Expert-Comptable ?
Contactez-nous ! 0800 20 30 30
Appel gratuit d'un poste fixe

Les métiers de la comptabilité

Publié le 16/06/2011


Les entreprises ne peuvent se passer de comptables. On trouve ces derniers partout car leurs domaines d'intervention se sont élargis depuis quelques années, amenant, dès lors à la création de nouveaux métiers. La comptabilité et la gestion ont aujourd'hui pour rôle de refléter la santé d'une entreprise, d'expliciter son fonctionnement, d'en permettre le pilotage et de la guider vers un développement optimal.

Les différents métiers de la comptabilité

Suite au développement des nouveaux métiers, la comptabilité recouvre plusieurs métiers :

  • L'aide comptable : elle est chargée de la tenue des comptes et de L'enregistrement des opérations
  • Le comptable : il supervise le travail de l'aide comptable et établit des documents de synthèse qui mettent en lumière la situation financière de l'entreprise
  • Le directeur financier : il conçoit, met en œuvre et développe le système d'information et de gestion financière
  • Le contrôleur de gestion : il analyse le fonctionnement d'un service ou d'une entreprise afin de proposer des recommandations au chef d'entreprise.
  • L'expert comptable : il assure une mission de conseil auprès des dirigeants d'entreprises
  • Le commissaire aux comptes : il certifie la sincérité des comptes de l'entreprise

Métiers comptabilité : Aide comptable

Son métier au sein des entreprises est de :

  • préparer et suivre la comptabilité clients et fournisseurs, analytique, etc.
  • tenir à jour les écritures comptables
  • suivre la gestion des comptes bancaires et des documents destinés à l'administration fiscale

Ses attributions sont fonction de la taille et de l'activité de l'entreprise et il doit maîtriser les chiffres, les outils et les procédures

Métiers comptabilité  : Le comptable

Sa mission est de tenir la comptabilité d'une entreprise en effectuant l'ensemble des opérations comptables de l'entreprise.

En plus de faire la comptabilité, celui-ci s'occupe des déclarations fiscales et sociales et effectue des tâches administratives telles que la paie, la gestion des stocks....

Enfin, il supervise le travail établi par les aides comptables et réalise le travail préparatoire à l'établissement des comptes annuels. Ayant une bonne connaissance de la structure et maitrisant les techniques, le comptable possède en plus une fonction transversale qui doit lui permettre de développer une aptitude à la communication en conseillant et briefant les principaux acteurs de l'entreprise pour une meilleure gestion. Ainsi, il doit être polyvalent puisque sa tâche est loin d'être parcellisée.

Métiers comptabilité : Le directeur financier

Uniquement présent dans les grandes structures, le domaine financier fait partie du pôle décisionnel de l'entreprise. Ainsi, le directeur financier possède un rôle clé : établir la stratégie financière de l'entreprise, le choix du développement, les moyens et les outils nécessaires amenant à une rentabilité et une expansion optimale. Sa principale mission est donc d'optimiser la gestion financière de l'entreprise.

La totalité des documents comptables étant à sa disposition, ces données lui permettent d'avoir une vision d'ensemble indispensable au développement d'un plan financier dont il est le seul responsable. Il se doit de suivre constamment les équilibres financiers de l'entreprise.

Sa fonction fait de lui un interlocuteur de tout premier plan auprès des différents chefs de services de l'entreprise mais également des banques, des partenaires, des actionnaires, etc. Ces nombreux contacts l'obligent à faire preuve d'une importante aptitude à la négociation pour arriver à ses fins. Le sens de la rigueur et de la méfiance sont donc indispensables.

Le directeur financier doit pouvoir agir vite sans pour autant oublier de calculer les risques potentiels. Son " flair " doit pouvoir le guider au mieux. La maîtrise de la comptabilité dans son ensemble est obligatoire.

Métiers comptabilité : Le contrôleur de gestion

Le rôle du contrôleur de gestion est d'élaborer et de définir les objectifs de l'entreprise au niveau opérationnel. Il va ainsi élaborer des prévisions budgétaires dans le but d'assurer une cohérence entre les objectifs et les possibilités financières.

Ensuite, le contrôleur de gestion procède au contrôle de toute l'opération en analysant les écarts pouvant exister entre les prévisions budgétaires et les résultats obtenus et en développant des actions correctives capables de réduire ces écarts.

Pour ce faire, le contrôleur de gestion doit maîtriser les chiffres, les outils de la gestion et doit savoir analyser et synthétiser des données.

Sa position au sein de l'entreprise fait de lui un acteur important dans le processus décisionnel car il est l'interlocuteur des services comptables, ressources humaines et informatique. Ainsi, il doit être capable de convaincre et par la même de faire accepter ses propositions, ses solutions...

Métiers comptabilité : L'expert-comptable

L'expert comptable est un professionnel compétent de la comptabilité dont la mission première demandée est d'établir les comptes annuels pour les entreprises.

Mais il a surtout un métier d'assistance et de conseil auprès de ses clients. Partenaire privilégié du chef d'entreprise, il joue un rôle de conseiller et d'aide auprès d'eux et les guide dans la gestion de leur entreprise.

L'expert comptable doit être pédagogue et avoir le sens du contact car il est là pour conseiller, assister, informer et renseigner. Pour ce faire, il a de nombreuses connaissances techniques dans des domaines très diversifiés.

Métiers comptabilité : Le commissaire aux comptes

Mission légale définie par le code du commerce, le commissaire aux comptesest désigné par les associés de l'entreprise pour certifier la régularité et la sincérité des comptes.

Ainsi, il doit mettre en œuvre toutes les diligences nécessaires pour exprimer son opinion sur les comptes, à savoir :

  • Certification
  • Certification avec réserves s'il est en désaccord sur quelques point précis et limités,
  • Refus de certification si les désaccords ou les incertitudes sont trop importants.
Donnez une note à cet article : 
4
Average: 4 (1 vote)
Your rating: Aucun(e)

Cet article a obtenu une moyenne de 4/5 avec 1 avis.

0
Soyez le premier à laisser votre commentaire.

Votre commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
* Champs obligatoires