Vous cherchez un Expert-Comptable ?
Contactez-nous ! 0800 20 30 30
Appel gratuit d'un poste fixe

Les formes de comptabilité

Publié le 16/06/2011


Il existe plusieurs formes de comptabilité qui ont toutes leurs propres utilisations et obéissent à des règles particulières.

La comptabilité générale

Elle consiste à procéder à l'enregistrement de l'ensemble des données comptables sur une période donnée puis à procéder en fin d'exercice à la comptabilisation des écritures d'inventaires. Elle permet l'établissement des comptes annuels, du résultat fiscal et permet la justification des différentes assiettes d'imposition. Plus globalement, elle permet la justification des créances et des dettes envers les tiers, données à partir desquelles on évalue l'entreprise et on compare ses performances et son évolution.

 

La comptabilité analytique

 La comptabilité analytique, également appelée comptabilité de gestion, permet de calculer un coût de revient d'un produit ou d'un service et d'en analyser sa rentabilité.

La finalité de la comptabilité analytique est de permettre de fournir une aide à la prise de décision.

En fonction des caractéristiques propres à l'entreprise, de nombreuses méthodes de comptabilité analytique coexistent :

  • Méthode des sections homogènes
  • Méthode des coûts complets,
  • Méthode des l'imputation rationnelle,
  • Méthode du coût variable,
  • Méthode des coûts standards,
  • Méthode ABC, etc.

 Elle est parfois associée à d'autres techniques de management comme lagestion budgétaire ou la gestion par les objectifs, à qui elle fournit les éléments de comparaison comme comptabilité de gestion.

Etant utilisée uniquement à des fins internes à l'entreprise, la comptabilité analytique n'est pas règlementée ni standardisée.

 

La comptabilité des groupes de sociétés 

Afin de refléter la réalité économique et d'appréhender la situation financière d'un groupe de plusieurs sociétés, il convient d'établir les comptes du groupe dans son ensemble, comme s'il s'agissait d'une seule et unique société.

 La technique consiste à établir la consolidation des comptes par addition des comptes des différentes sociétés entrant dans le périmètre de consolidation.

Il existe 3 méthodes de consolidation :

  • Intégration globale
  • Mise en équivalence
  • Intégration proportionnelle 

Elles sont réglementées et doivent être obligatoirement appliquées par les sociétés commerciales et les entreprises publiques soumises à l'obligation d'établir des comptes consolidés (art L 233-21 du code de commerce).

 

La comptabilité nationale 

La comptabilité nationale a pour finalité la présentation schématique et quantifiée de l'activité d'un pays et de prévoir l'évolution d'une conjoncture. Ainsi, la comptabilité nationale est un outil de prévision pour permettre à un pays de trouver des solutions.
Les informations sont obtenues par recoupement de différentes sources d'information.
L'information la plus connue est le PIB (produit intérieur brut) qui est la somme des valeurs ajoutées créées par l'ensemble des agents économiques présents sur le territoire.

 Les règles de la comptabilité nationale ont été harmonisées au niveau européen et font l'objet d'une vérification par la cour des comptes.

Donnez une note à cet article : 
4
Average: 4 (1 vote)
Your rating: Aucun(e)

Cet article a obtenu une moyenne de 4/5 avec 1 avis.

0
Soyez le premier à laisser votre commentaire.

Votre commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
* Champs obligatoires