Vous cherchez un Expert-Comptable ?
Contactez-nous ! 0800 20 30 30
Appel gratuit d'un poste fixe

Une Immobilisation en comptabilité

Publié le 23/02/2011


Une immobilisation est une acquisition destinée à une utilisation durable (pour une durée supérieure à un exercice comptable) par l’entreprise. Il existe plusieurs catégories d’immobilisation. L’immobilisation est à distinguer de la charge.

Immobilisation : Distinction avec une charge

Une immobilisation 

Une immobilisation est un élément non circulant de l’actif d’une entreprise, d’une valeur supérieure à 500 euros (Hors Taxe) et destiné à rester dans l’entreprise dans la mesure où il participe à son processus de production. Cet élément peut être matériel, immatériel ou financier.
 

Une immobilisation n'est pas une charge 

Lorsque ces biens durables sont de faible valeur, ils peuvent être considérés comme consommés dans l'exercice de leur mise en service et donc comptabilisés en charges et non en immobilisation.

 

Immobilisation : Plusieurs catégories 

Comptabilisées en classe 2 du Plan Comptable Général (PCG), les immobilisations se répartissent en trois catégories :

Immobilisations incorporelles (Compte 20 du PCG)

Ce sont des immobilisations sans substance physique, à caractère non financier: fonds de commerce, logiciels, licence, brevet...

Immobilisations corporelles (Compte 21 du PCG)

Ce sont les immobilisations physiques : bâtiment, matériel industriel (machine, outil...), installations techniques (frais de câblage de bureaux, éclairage...), matériel de bureau et informatique (ordinateur, imprimante, photocopieuse, bureau, chaise...).

Immobilisations financières (Comptes 26/27 du PCG)

Ce sont des immobilisations sans substance physique également, mais à caractère financier : investissement de long terme et donc stratégique dans une autre entreprise, une filiale.

Immobilisation : Objectifs

Les immobilisations peuvent faire selon les cas l'objet d’amortissement ou de la constitution de provisions. Le rôle économique des immobilisations est de contribuer à générer des  charges par le biais des amortissements.
Donnez une note à cet article : 
4
Average: 4 (11 votes)
Your rating: Aucun(e)

Cet article a obtenu une moyenne de 4/5 avec 11 avis.

Obtenez le devis d'un expert-comptable

Cet article vous a plu? Recevez nos meilleurs sujets par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et soyez informé sur la comptabilité, la fiscalité et la gestion du personnel. M'abonner maintenant