Vous cherchez un Expert-Comptable ?
Contactez-nous ! 0800 20 30 30
Appel gratuit d'un poste fixe

L’Actif / Passif

Publié le 08/07/2011 - 1


La notion d’Actif / Passif est issu représente ce que possède et ce que doit l’entreprise étudiée. On peut utiliser également le terme actif / passif dans le jargon financier. Ce qui nous intéresse aujourd’hui est la signification de l’actif et du passif dans l’étude du bilan d’une entreprise.

 

L’Actif / Passif : l’Actif

Dans l’étude de L’Actif / Passif d’un bilan, l’actif est une des composantes. L’actif est ce qu’appartient à l’entreprise. L’actif se décompose en deux parties :

L’actif immobilisé : est composé des investissements à long terme de l’entreprise (moins liquidable en principe). Ces investissements sont censés accélérer le développement de l’entreprise. L’actif immobilisé est composé d’immobilisations incorporelles (logiciel…), corporelles (voiture, ordinateur…) et financières (titres de participation d’autres sociétés…)

L’actif circulant : est composé de postes à court terme de l’entreprise (plus liquide en principe). Il s’agit du courant permettant la continuité d’exploitation de l’entreprise. 

 

L’actif / Passif : le Passif

L’analyse de L’Actif / Passif d’un bilan passe également par celle du Passif. Le Passif est ce que doit l’entreprise. Il se répartit comme suit :

Les capitaux propres correspondent à la dette que possède la société vis-à-vis de ces actionnaires. Ils comprennent le capital (apport initial des actionnaires), les réserves (bénéfices non distribués en dividendes) et le résultat (la création de richesse ou l’appauvrissement de l’exercice). Ce passif est censé fiancer une partie de l’actif. Une entreprise qui créer avec un gros capital ne distribuant jamais de dividendes et qui dégage de gros résultats pourra plus s’assumée qu’une entreprise avec un faible capital et qui distribue systématiquement des dividendes.

Les Dettes : sont composés de postes à court terme, moyen et long de l’entreprise. Elles constituent une ressource pour l’entreprise car la dette par essence veut bien dire que l’argent n’est pas encore sorti des comptes de la société. Il s’agit des dettes courantes de la société (fiscales sociales et d’exploitation) et des dettes bancaires (emprunts, découverts…)

 

Donnez une note à cet article : 
2.542855
Average: 2.5 (35 votes)
Your rating: Aucun(e)

Cet article a obtenu une moyenne de 2.542855/5 avec 35 avis.

Obtenez le devis d'un expert-comptable

Cet article vous a plu? Recevez nos meilleurs sujets par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, et soyez informé sur la comptabilité, la fiscalité et la gestion du personnel. M'abonner maintenant