Créez votre entreprise GRATUITEMENT: On s’occupe de toutes les formalités  pour vous ! Ca m'intéresse

Entreprendre plus simplement grâce à un écosystème enrichit

Mis à jour le 23/04/2020

En juin 2019, 67 778 entreprises ont vu le jour en France , contre 58 134 à la même époque en 2018. Cette augmentation de 16,6% confirme la tendance selon laquelle l’entrepreneuriat a le vent en poupe ces dernières années. Cela s’explique notamment par des législations favorables au développement de nouvelles sociétés, mais aussi par l’émergence de nombreuses structures d’accompagnement qui ont fleuri en parallèle afin de booster cette croissance.


Les aides pour bien se lancer

Avant de se jeter à corps perdu dans l’aventure, il est important de commencer par bien structurer son projet. Que vous soyez en reconversion professionnelle, en quête d’indépendance ou simplement mû par un désir d’entreprendre, il existe différentes aides afin de faire mûrir votre idée, et vous aider à convaincre vos partenaires et vous-même de la viabilité de votre projet.

 

D’un côté, les associations à but non-lucratif telles que la BGE (Boutique de Gestion des Entreprises), le Réseau Entreprendre ou encore Positive Planet proposent des parcours d’accompagnement qui conviennent à tout type d’entrepreneur, quelque soit sa situation personnelle et professionnelle. Les différentes Chambres (de Commerce et d’Industrie, des Métiers et de l’Artisanat ou d’Agriculture) ainsi que Pôle Emploi mettent également à disposition des outils et programmes pour envisager de manière sereine le lancement de votre projet. Enfin, certaines plateformes en ligne vous proposent un accompagnement pour réaliser les démarches administratives et juridiques d’immatriculation de votre société.

 

Dans le même temps, et afin que vous soyez prêts à exercer votre activité dès la fin des démarches administratives d’enregistrement de votre activité, il est fortement conseillé de ne pas négliger la partie formation. Que ce soit pour vous spécialiser dans votre domaine d’activité ou pour apprendre de nouvelles compétences. Se former est parfois une condition nécessaire avant d’exercer de manière indépendante votre métier.

 

Enfin, pour certains d’entre vous se pose la question du financement . Le premier réflexe naturel est de se tourner vers un établissement bancaire, mais il existe d’autres manières d’accéder au crédit. Le financement participatif en premier, qui vous permet de créer une communauté de potentiels futurs clients mais aussi de vous faire une idée de la viabilité de votre projet et des attentes face à votre entrée sur le marché. Ensuite, les organismes publics tels que Pôle Emploi et la BPI (Banque Publique d’Investissement), ou des associations comme l’ADIE pour obtenir micro-crédit et prêt d’honneur. Pour terminer les investisseurs privés, qui vous demanderont en contrepartie des garanties et souhaiterons dans la majorité des cas prendre part au capital de votre société.

 

S’équiper

Une fois les étapes précédentes validées, il est temps de débuter votre activité. Si certains décident de travailler depuis leur domicile, de plus en plus d’entrepreneurs font le choix de l’espace de co-working. Ce sont des lieux de travail partagés au sein desquels se croisent startups, salariés et entrepreneurs pour travailler et échanger sur leurs sociétés. Ces espaces proposent de nombreux avantages à leurs adhérents tout en offrant la possibilité de bien différencier la sphère privée de la sphère professionnelle.

 

Les espaces de co-working favorisent les rencontres et proposent régulièrement des événements ouverts au public. Cela va vous permettre de développer votre réseau et de rencontrer d’autres entrepreneurs qui, comme vous, ont fait le choix de devenir indépendants. Ils sont donc confrontés à des problématiques similaires aux vôtres. De manière évidente, chaque aventure entrepreneuriale est unique, recopier la formule de l’un de vos contacts n’est pas la meilleure des solutions. Les retours d’expérience de vos pairs seront par contre toujours intéressants à écouter, tout en gardant un esprit critique. Le réseau est aussi une formidable ressource qui pourra vous faire rencontrer partenaires, investisseurs, concurrents et même parfois clients de votre nouvelle société.

Enfin, pour travailler de manière sereine et dans les meilleures conditions possibles, il existe des outils pour faciliter la gestion administrative de votre société, tels qu’en propose notre partenaire Tiime. En effet, c’est un aspect qui a tendance à être négligé par certains entrepreneurs, considérant que cela est chronophage et ne fait pas partie des sujets urgents. Nous conseillons tout de même de ne pas oblitérer cette partie de la vie d’un entrepreneur. Une gestion claire et tenue à jour permet une bonne lisibilité des facteurs clés de réussite de votre aventure. Il existe une multitude d’outils différents, chacun avec des caractéristiques bien précises ; certaines plateformes telles que Independant.io vous permettent de comparer les offres et donc de gagner un temps précieux à tester chaque solution disponible.

 

S’entourer de professionnels

Peu importe le nombre d’années d’expérience, nous avons constaté que chaque entrepreneur a besoin, à un moment (et particulièrement lors des prémices de la vie de sa société) que quelqu’un soit disponible pour répondre à ses questionnements. Il est essentiel de s’entourer de professionnels qui seront à votre écoute afin de vous apporter leur expertise et leur savoir-faire.

 

Le premier qui vient à l’esprit est évidemment le conseiller bancaire. Il est en effet obligatoire si vous créez une société de posséder un compte bancaire distinct propre à votre entreprise. Cette personne vous accompagnera sur le choix des offres les plus adaptées à votre situation, mais aussi sur des questions de financement, comme nous l’avons vu précédemment.

 

Se faire accompagner par un professionnel du monde de l’assurance est également capital. Il est obligatoire pour certaines professions de souscrire à telle ou telle assurance, mais le fait de dialoguer avec un professionnel de ce milieu vous aidera à faire le bon choix, tant en matière d’assurance que de prévoyance.

 

Enfin, il n’est pas obligatoire de travailler avec un cabinet d’expertise comptable, mais c’est pourtant le choix que font plus de 80% des entrepreneurs. D’abord afin de déléguer la tenue de leur comptabilité mais également pour recevoir des conseils sur des sujets fiscaux, sociaux, juridiques, patrimoniaux. Il existe des cabinets proposant des offres 100% en ligne, et des cabinets plus “traditionnels” vous laissant la possibilité de prendre rendez-vous avec votre interlocuteur pour échanger sur vos préoccupations du moment et sur le futur développement de votre activité.

 

 

L’écosystème qui s’est développé ces dernières années en France autour de l’entrepreneuriat est donc très favorable au développement de nouvelles sociétés et micro-entreprises. De (très) nombreux acteurs proposent différents accompagnements afin de vous aider au mieux à porter votre projet et le concrétiser. Si l’écosystème semble parfois trop riche, de nouvelles plateformes comparatives telles independant.io émergent afin de tester pour les entrepreneurs les solutions et offres disponibles et les aider à choisir celle qui sera la plus adaptée à leurs besoins.

 

Confiez-nous votre création d’entreprise  Rédaction du dossier de création & démarches, on s’occupe de tout !   Je me lance

à propos

Cet article a été rédigé par le cabinet d'expertise comptable en ligne L-Expert-comptable.com. Notre spécialité : aider les entrepreneurs à se lancer et leur épargner la corvée d'une comptabilité.

Nos petits plus : des outils innovants, des tarifs bienveillants, des sourires constamment.

En savoir +

Note moyenne pour cet article : (0 vote)
Donnez une note à cet article : 
Your rating: Aucun(e)
0
Pas encore de note.